◄ Others cities

The website for going out with friends and making new friends in your city.
         
OVS Holidays ►
Forums > Debates
Others forums on specific subjects of interest:
  • Thanks to your help, the site will remain healthy
  • Detects problems and win points for becoming VIP Member
  • Your anonymity is guaranteed!

Which offense do you want to submit to the community?






◄◄     1     ►►

Psychologie de comptoir ou pas ?
Author : Causetoujours  
1/4

Date :    19-02-2024 12:51:50


N'importe qui peut y avoir recours et ce depuis l'aube de l'humanité grâce au langage qui permet d'expliquer les comportements...sans (vouloir) les comprendre ou les admettre !
Ainsi par exemple (pris dans la vie réelle) telle ou tel proviseur peut prétendre avoir raison de refuser un enseignement de spécialité de 1ère générale à un élève sous prétexte qu'il n'aurait pas le "profil" (ce serait pour son bien, pour lui éviter d'échouer !...) alors que son ministère de tutelle recommande aux jeunes de se faire plaisir en les choisissant ne serait-ce que pour voir... Aucun ministre n'oserait employer le concept de "profil" pour gérer le système et les effectifs...

Car les réussites, ou les échecs, ne peuvent pas s'expliquer à l'école qu'en terme de "profils" d'élèves; entrent également en jeu les "profils" des enseignant(e)s et ceux des chefs d'établissement qui croient, ou pas, aux "profils" de leurs élèves...

D'une manière plus générale, la psychologie reconnaît le concept de résilience:
theconversation.com/lenvers-des-mots-resilience-220612
Il y aurait donc des sujets, et des élèves, plus ou moins résilients.

Et donc plus ou moins résilients au manque d'empathie des enseignant(e)s et des chefs d'établissement: c'est ce que veut ignorer leur psychologie de comptoir, et leur position dominante, avec la notion de "profil" ! Et dans la vie réelle, l'élève visé (en position de dominé) finit par décrocher parce qu'il y tenait à son enseignement de spécialité !...

À votre avis...

Author : Causetoujours  
3/4

Date :    22-02-2024 09:47:50


theconversation.com/charge-mentale-comment-eviter-une-surchauffe-du-cerveau-222843
Intro :
" Lire ses e-mails tout en ayant à l’esprit l’organisation du week-end et en écoutant son interlocuteur au téléphone, est-ce possible ? Bienvenue dans le soi-disant multitâche, que notre quotidien entretient avec le télétravail et l’essor de la technologie numérique à notre disposition. Nous pouvons avoir l’impression de faire deux choses en même temps, mais en réalité notre cerveau, inconsciemment, reporte très rapidement son attention d’une tâche à une autre. Après plus de 50 ans de travaux scientifiques, l’expression « charge mentale » s’est développée ces dernières années dans la vie courante et dans différents milieux professionnels. Mais ce concept pose encore de nombreuses questions, tant sur sa définition précise que sur la façon de l’étudier ou de la ménager au quotidien."
...
Par Stéphane Perrey
Professeur des Universités en Physiologie de l'Exercice / Neurosciences Intégratives, Directeur Unité Recherche EuroMov Digital Health in Motion, Université de Montpellier

Ici, un exemple de recherche scientifique qui permet de gérer les sujets (ou les assujettis) pour en extraire le maximum de valeur ajoutée au travail avant dégradation des performances: une psychologie de comptable ?...
Author : Causetoujours  
4/4

Date :    28-02-2024 09:53:39


lvsl.fr/lalgorithme-comme-outil-de-discrimination-salariale-quand-le-patron-duber-passe-aux-aveux/
Intro :
" Après des années de dénégation, le PDG d’Uber a fini par l’admettre : l’entreprise modifie la rémunération de ses chauffeurs en fonction de leurs « schémas comportementaux ». Secret de Polichinelle : depuis des années, de nombreux universitaires et syndicats accusent l’entreprise de pratiquer une « discrimination salariale algorithmique ». Elle passe par la collecte des données de leurs chauffeurs pour décider de leur rémunération. Un moyen de réduire subrepticement les salaires tout en contournant le principe légal « à travail égal, salaire égal ». Cet aveu coïncide avec des grèves massives de travailleurs Uber, réclamant une réforme de leur statut. Mais l’entreprise, qui possède des relais étroits dans les institutions européennes comme au sein du Parlement britannique, parvient pour le moment à mettre en échec toute réforme structurelle… Par Ben Wray, traduction Alexandra Knez."
...
Par Ben Wray

Ici, une vraie psychologie de comptoir mais tout dépend de quel côté du comptoir on se trouve !...

◄◄     1     ►►



Return to the forum index

« Find others
Check out the forum